Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloody Harry - Alexandre Arlène

Bloody Harry - Alexandre Arlène
Bloody Harry - Alexandre Arlène
Bloody Harry - Alexandre Arlène
Bloody Harry - Alexandre Arlène
Bloody Harry - Alexandre Arlène
Bloody Harry - Alexandre Arlène
Bloody Harry - Alexandre Arlène
Bloody Harry - Alexandre Arlène

Résumé

La prophétie raconte que cette BD est la plus drôle du monde des sorciers et que chaque page a été enchantée pour vous faire mourir de rire ! C est un artefact bien trop dangereux... mieux vaut ne pas l'ouvrir.

Bloody Harry - Alexandre Arlène

La Critique de Diament

Au départ, j’ai choisi de demander ces BD au père noël pour deux raisons : le crayon d’Alexandre Arlène et le fait que je sois fan d’Harry Potter. Et les nombreuses petites blagues m’ont vraiment fait rire. Par contre, n’oubliez surtout pas qu’il s’agit une parodie, et que cela peut facilement sembler insolent ! L’auteur y va à fond la caisse, et n’hésite pas à aborder des sujets comme la pédophilie, le sadisme, du sexuel, du meurtre (mais plutôt sous-entendu) du coup, ce n’est pas trop lourd, et on en profite.

Bien évidemment, les choses changent de nom, mais on les reconnaît facilement, comme par exemple Gryffondor, Serpentard, Poufsouffle, Serdaigle   qui sont renommés en Grofondor Serpentin, Poufmouffle et Serdongle, ou encore le vif d’or qui devient le Vif Doré.

Les personnages eux-mêmes sont complètement gaga, fous, dingue et même s'ils ressemblent à leurs doubles originaux, ils possèdent un caractère qui les changent totalement! C’est totalement décalé, et cela nous permet de retourner un petit peu dans l’univers de J.K.Rowling, grâce à l’humour totalement déjanté de l’auteur. Dobby devient ici un sadomasochiste, et Dumbledore perd de sa splendeur. Et Harry et Ron deviennent des pervers à cause de la cape d’invisibilité.

Par contre, l’auteur ne reprend pas l’histoire de A à Z, mais plutôt des passages sous forme de vignette (souvent sur une seule page). On y trouve de tout, Hermione qui utilise son retourneur temporel pour étudier et pour sauver Buck, mais qui refuse de s’en servir pour sauver Cédric. Il y a aussi lorsque Harry entend des voix [Harry Potter et la Chambre des Secrets] il est interné à St Mangouste  pour Schizophrénie Paranoïaque, ou lorsqu’il a mal à la tête [sa cicatrise, le lien avec Voldemort], et qui finalement se trouvent être les symptômes d’une tumeur cérébrale. Sans parler de l’invasion de poux à l’école transmis d’un élève à un autre grâce au Chapeau [le choixpeau]. Chaque détail compte ! Et c’est ça qui fait de Bloody Harry un si bonne parodie. Parodie qui sert aussi de critique de la part de l’auteur qui nous rappelle les petites incohérences de la saga (pour n’en citer qu’une, Hermione et son retourneur de temps).

Bien évidemment c’est un gros coup de cœur pour moi, je les relis sans cesse ! L’auteur se moque totalement des personnages, et les rend ridicules, mais garde vraiment l'histoire d’Harry Potter en fond. Et il y a de petits clins d’œil à d’autres univers comme Pac-Man, Le Seigneur des Anneaux ou encore Aladin.

Comment, vous ne l’avez pas encore ? Et bien, courrez chez votre libraire, ça vaut le coup d’œil ! Et surtout /!\ GROS SPOIL /!\ vous aurez la chance de voir des personnages nus ;)

Bloody Harry - Alexandre Arlène
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article