Mangeons ! T01 et 02 - Sanko Takada
Mangeons ! T01 et 02 - Sanko Takada

Résumé

 

D’elle, on ne connaît rien ou presque.
Cette superbe jeune femme surgit sans crier gare dans la vie de gens ordinaires qui ont pour point commun d’être agacés, écrasés parfois, par les tracas du quotidien. Jeune diplômé attendant désespérément le résultat d’un entretien d’embauche, homme hanté par le souvenir de la rupture avec sa compagne, mari torturé par sa propre infidélité… Les âmes à secourir sont légion pour celle qui pourrait être la déesse de la bonne chère. Le temps d’un repas auquel elle convie silencieusement cette galerie de personnages, elle leur redonnera le sourire, l’espoir, ou cette légèreté qu’ils ont perdue. Ses armes : une gourmandise ô combien communicative et une sensualité où se rejoignent désir et plaisir du palais, qui feront vite oublier l’incongruité de ses apparitions toujours plus hilarantes.
Entre un bol de nouilles avalé goulûment dans une gargote, des fruits de mer grillés à même le bord de mer où ils ont été ramassés, un steak haché préparé avec amour à la maison, ce pendant féminin du Gourmet Solitaire de Jirô Taniguchi nous convie à un voyage gastronomique, sensuel et comique dans le paysage culinaire japonais d’aujourd’hui, et œuvre à nous rappeler que la gourmandise est peut-être le plus grand plaisir de la vie et que nous perdrions beaucoup à le bouder.

Une comédie gourmande en quatre tomes.

Mangeons ! T01 et 02 - Sanko Takada

La Critique de Clochette

J'ai emprunté ces mangas uniquement pour le sujet (parce que oui, la nourriture est source de bonheur ! ).
Mais je ne pense pas lire la suite, car je n'ai pas suffisamment accroché à l'histoire.

L'idée de base est bonne: utiliser le Manga pour faire découvrir la culture culinaire japonaise à travers le monde.
Cependant l'histoire manque de fond, d'un "scénario". Le seul fil conducteur entre les chapitres est L'Héroïne dont nous ne connaissons pas le nom (Appelons la Déesse-bon-appétit). En effet, à chaque chapitre, Déesse-bon-appétit aide une personne différente en lui disant ce qu'elle a besoin d'entendre (Elle se contente généralement d'un bon appétit et d'une au phrase plus "personnalisée").
Cela donne une impression de format nouvelle, format don je ne suis pas adepte, puisque en tant que lecteurs, nous pouvons à peine nous attacher aux personnages, en effet, même s'ils sont récurrents, nous ne savons presque rien sur eux.

Les dessins sont très bien faits !
Ils reflètent réellement la personnalité des personnages et leurs émotions (étoiles dans les yeux aux moments de manger…). Les traits sont vraiment différents en fonction de la personnalité : ils sont plus ou moins épais et droits en fonction du caractère dominant du personnage, ce qui nous aide à mieux le cerner.

Retour à l'accueil