Harley Quinn T02: Folle à lier - Amanda Conner; Jimmy Palmiotti; Chad Hardin

Résumé

Entre combats clandestins insensés, matchs de Roller Derby et spectacles de danse burlesque, l'exubérante Harley Quinn poursuit son quotidien effréné de gérante d'hôtel à Coney Island. Jusqu'au jour où l'héroïne Power Girl vient s'écraser à ses pieds. Frappée d'amnésie, la puissante kryptonienne se retrouve malgré elle entraînée dans les missions abracadabrantesques de sa coéquipière autoproclamée. Un duo de choc pour des adversaires inattendus.

Harley Quinn T02: Folle à lier - Amanda Conner; Jimmy Palmiotti; Chad Hardin

La Critique de Clochette

Tout d'abord nous pouvons découvrir une présentation des personnages, ce qui par la même occasion nous fait un petit résumé du tome précédent.

Harley Quinn prend d'assaut la Comic Con. C'est sur cet épisode que ce deuxième comics commence. Nous retrouvons donc notre héroïne à la Comic Con de San Diego mêlant ainsi fiction et réalité. Harley va tout faire pour montrer ses dessins à des éditeurs afin qu'ils les publient. Nous découvrons ses péripéties à travers huit dessinateurs différents.

S'en suit un épisode spécial : Harley Quinn Annual, dans lequel Harley doit sauver sa meilleure amie Poison Ivy prise au piège par l'œuf maître du cosmos : Edgar Fullerton Yeung. Cet épisode était à l'origine littéralement plein de mauvaises odeurs, il suffisait de frotter son doigt sur des endroits précis pour les sentir. Fort heureusement pour nous, ce « principe d'odorama pestilentiel » n'a pas été reproduit ici. ^^'

C'est à partir du chapitre suivant que l'histoire du premier tome se poursuit.

Harley Quinn est appelée à monter sur la scène de son établissement pour remplacer quelqu'un. C'est amusant car elle essaie d'assurer le show et de comprendre le plus rapidement possible tout ce qu'elle va devoir faire. Cependant son côté naïf reprend le dessus et le spectacle part dans tous les sens.

Suite à cela, elle se fait kidnapper par un fan complètement tordu qui ne vit que pour elle. Harley va devoir être suffisamment rusée si elle veut pouvoir s'échapper.

Dans le chapitre suivant nous retrouvons Harley en plein combat (parce qu'à ce stade on ne parle plus de compétition) de roller derby. ><'

Arrive ensuite une nouvelle héroïne : Power Girl. Cependant cette dernière atterrit sur Terre totalement amnésique. Harley va en profiter pour en faire une grande alliée. Ensemble elles vont se retrouver dans l'espace pour (entre autre) affronter une part de pizza géante.

C'était vraiment amusant de voir Harley se démener pour que Power Girl ne découvre pas la vérité et ne retrouve pas la mémoire.

Le dernier chapitre est le premier d'Harley Queen : Futures End : Mourir d'amour. L'histoire se déroule 5ans plus tard. L'avion d'Harley se crashe en mer, et elle échoue sur une île pas déserte du tout. En effet une tribu y vit avec son chef : Le Joker. Ils prépareront ensemble leur cérémonie de mariage.

Et pour le plaisir des yeux, le tome se finit encore une fois sur de superbes illustrations de couvertures alternatives. :D

Dans ce tome, beaucoup de dessinateurs (principalement John Timms) ont joint leurs crayons à ceux de Chad Hardin. Mais ce sont les dessins de ce dernier que je préfère. ^^

Et pour celles et ceux que cela intéresse voici la liste des autres dessinateurs : Alex Sinclair (Batman and Robin), Paul Mounts (Power Girl), Stjepan Sejic (She-Hulk), Joe Quinones (Howard the Duck), Ben Cadwell, Kelley Jones (Batman), Marco Failla (Spider-Man Universe), Paul Pope (Batman: Year 100), Javier Garron (Star Lord), Damion Scott (Batgirl), Robert Campanella (Marvel Saga), Dave Johnson (WildC.A.T.s), Stephane Roux (Power Girl).

Retour à l'accueil