U4 : Koridwen - Yves Grevet

Résumé

Nous sommes au 21ème siècle en France. Koridwen, jeune bretonne de 15 ans se voit obligé de grandir subitement après qu’une terrible épidémie ait ravagé la terre entière. Ce virus, nommé U4, a décimé la population du monde entier. Enfin presque. Seuls survivants : de jeunes adolescents, de 15 à 18 ans. Koridwen, seule survivante de son hameau, se décide à voyager en direction de Paris après un mystérieux message laissé par le jeu en ligne « Warriors of time ». Avec son cousin Max, ainsi que sur les conseils de sa défunte grand-mère, Koridwen apprendra tous les rudiments pour survivre dans un monde où règne maintenant la loi du plus fort. 

U4 : Koridwen - Yves Grevet

La Critique de Cheschire

U4 est un livre qui par son scénario, pourrait se révéler banal. Pourtant il n’en est rien. Le concept du livre est même plutôt original car il s’agit d’écrire en croisant 4 histoires en une : quatre auteurs ayant décidé de collaborer. On peut aussi trouver « Stéphane », « Yannis » ainsi que « Jules ».

 L’intrigue se déroule en France, et, chose rare, en Bretagne. L’anarchie qui règne dans le village de Koridwen pose les bases de l’histoire. Lorsqu’elle en vient à partir pour Paris, l’auteur nous livre de nombreuses informations sur la culture bretonne. Notamment avec la comptine d’Ar Rannou, souvent utilisé par notre bretonne, qui attise la curiosité et la tendresse. Avec ses techniques de survivante, son courage, son affection envers son cousin qu’elle considère comme son frère, l’héroïne fait en sorte que son lecteur s’attache à elle. L’histoire permet aussi de se poser de nombreuse question sur notre situation dans un cas pareil : Serions-nous comme elle ou plus comme d’autres, à se morfondre chez soi, de quoi serait on capable pour survivre ? Le livre possède une bonne dynamique et une intrigue intéressante. Je trouve que l’histoire n’est pas très prenante au début. Lors de la première partie, l’auteur prend le temps de poser l’environnement pesant et post-apocalyptique. Mais l’action arrive rapidement, une fois la destination du personnage principal atteinte.

En résumé, le livre U4 est un bon livre qui devient prenant une fois la première partie dépassée. Il nous permet de nous questionner, mais nous fait aussi éprouver crainte et compassion envers divers personnages. Avec son idée originale de faire croiser quatre destins dans un même livre, l’auteur nous donne envie de saisir les pensées des personnages croisé. Il nous donne envie de savoir leurs fins, au même titre que celle de Koridwen qui laisse le lecteur faire ses propres suppositions.

U4 : Koridwen - Yves Grevet
Retour à l'accueil